En Algérie, de nombreuses femmes rapportent avoir été abandonnées par leur mari parce qu’elles avaient subi l’ablation d’un sein en raison d’un cancer.

Aux dires de ces femmes, celles-ci racontent avoir été visées par des commentaires cruels lancés par leur conjoint.

Par exemple, une femme explique avoir été qualifiée par son mari de «nass mraa» (demi-femme) ou «lamgataa» (la mutilée).

Samia Gasmi, présidente de l’association Nour doha (Lumière du jour) d’aide aux cancéreux des deux sexes, dresse un portrait très choquant de la situation en expliquant que: “Des centaines d’Algériennes sont abandonnées par leur mari après un cancer du sein”.

 

1 2 3
Previous
Next

ALSO WORTH CHECKING OUT

Leave a Reply